• 2129 visits
  • 5 articles
  • 2778 hearts
  • 776 comments

24/06/2015

 
 
 
 
SimplementKim. 24 ans. Québec.
 Textes & Citations.
 
SimplementKim, c'est tout simplement moi. Moi dans toute son unicité, dans toute son authenticité. C'est à la fois une fille simple et unique qui doit se battre chaque jour contre elle-même, contre ce monde dans lequel elle vit, un monde cruel, sans pitié. SimplementKim, c'est croire en un monde meilleur, croire en ce que nous sommes vraiment. Être simplement moi, c'est être simplement soi. Être qui nous sommes avec des défauts et des qualités, avec des défaites, mais surtout avec des victoires. C'est vouloir et pouvoir. C'est croire qu'on peut changer le monde. C'est croire qu'une simple étincelle peut devenir un feu ardent. C'est choisir la vie que l'on veut vivre, choisir qui nous voulons être dans ce monde, tout en restant fidèle à qui nous sommes réellement au plus profond de soi. SimplementKim, c'est des textes qui parle de moi, qui parle de la vie, de tout et de rien. Ici, c'est l'inspiration du moment. 
-
« The future belongs to those who believe in the beauty of their dreams »
                                                                         - Eleanor Roosevelt
.
.
.
-

Tags : Bienvenue

Repose en paix mon cher ami ♥ 09/11/2015

Très tôt le matin du 31 octobre 2015, le jour de Halloween, j'ai perdu un ami. Un ami lointain, puisqu'il y a longtemps qu'on ne s'était pas parlé, mais il reste que c'était un ami. Une personne incroyable, une personne aimée de tout le monde.
 
Ce matin-là, la vie a décidé de faire de toi un ange, un ange qui veillerait sur nous. Ce jour-là, j'ai compris que la vie ne tenait qu'à un fil, que des choses comme ça, ça n'arrive pas seulement qu'aux autres. Ce jour-là, j'ai compris que plus jamais je ne te croiserais sur la route. Ce jour-là, j'ai compris que tu étais parti sans dire aurevoir. Tu te rappelles de la première fois qu'on s'est parlé ? Tu croyais que je venais de loin, pour finalement se rendre compte que ... on vivait dans le même village, sur la même rue. Au final, tu m'appelais «ta voisine d'une coupe de maison». Tu te rappelles de quand tu m'avais mis en garde concernant mes fréquentations ? Aujourd'hui, je te le dis ... tu avais raison, totalement raison.  Chaque fois que je passe sur cette route, cette maudite route qui t'a coûté la vie, chaque fois que je passe devant chez toi, je pense à toi, à qui tu étais et j'ai le c½ur gros.
 
Du haut de tes 23 ans, tu es maintenant notre ange à tous. Une nouvelle étoile scintille dans le ciel. Un nouveau rayon de soleil illumine la terre. 
 
Tu vas manquer à tant de monde.
Repose en paix.
 
01-12-1991 ♦ 31-10-2015

Tags : RIP